ACCESSOIRES

Les câbles sont en quelques sorte les roues si votre chaine était une voiture. Tout est question d'équilibre.

450€

REAL CABLE HDTDC-600

REAL CABLE HDTDC-600

Conducteurs trimétaux en cuivre et argent désoxygénés (OFC et SPC) et en cuivre hautement désoxygéné (OCC), brins à 6 sections différentes (TDC), tressage en 6 conducteurs séparés pour chaque voies (4 gros monobrins OCC pour le grave, 12 monobrins OFC pour le haut-grave, 32 multibrins OFC pour le bas-médium, 65 multibrins OFC pour le médium, 1 tressage en 7 groupes de brins très fins OFC pour le haut-médium et 1 tressage en 7 groupes de brins très fins en argent pour l’aigu), optimisé pour le bi-câblage et le tri-câblage, fabrication de type Quasi-Litz, conducteurs torsadés (réduction de l’inductance linéique), isolation des conducteurs par «Hollow tubes» (anti-vibration et effet capacitif réduit), gaine extérieure ronde fumée. Disponible en version assemblée avec répartiteur métal, manchons et fiches bananes à contact multipoint ou fourches.

L’association des meilleures technologies REAL CABLE® pour une transmission audio sans compromis. Le TDC est ici poussé à son paroxysme avec l’utilisation de 6 conducteurs différents. Chaque type de fréquences trouve
son canal dédié sans perturber sur les autres. Afin de parfaire la transparence et permettre aux forts courants des basses fréquences
de transiter avec le minimum de pertes, le canal dédié est en cuivre OCC.

Dans le même esprit, le canal dédié aux aigus est en argent, pour une restitution linéaire jusque dans les très hautes fréquences afin de satisfaire les nouveaux formats sonores en qualité studio (LPCM 192 kHz/24 bits et
Flac 96 kHz/24 bits). Chaque conducteur est dimensionné pour avoir la même impédance, avec des brins de différentes sections. Cette combinaison assure cohérence, équilibre et transparence. En prime, les groupes de
conducteurs positif et négatif sont séparés par de l’air grâce aux «Hollow tube» afin de minimiser l’effet capacitif, et torsadés pour réduire l’inductance linéique. Les enceintes acoustiques fonctionnent ainsi sans éléments
parasites entre l’amplificateur et leurs filtres internes. Résultat, les moindres détails sont parfaitement retranscrits. Le son dans sa globalité est d’une richesse étonnante. L’image sonore est superbement étagée et surtout très vaste.

Le grave atteint une qualité et une définition remarquable. Le médium gagne en finesse et en tessiture. Enfin l’aigu est aéré, précis et très fin.